Hervé Niquet

Direction

C’est en suivant l’enseignement d’une élève de Marguerite Long et de Maurice Ravel, qu’Hervé Niquet, chef principal du Vlaams Radio Koor (Choeur de la radio Flamande) depuis 2011, développe son goût pour le travail sur les partitions originales et la recherche des intentions premières du compositeur.

Fort d’une formation complète de claveciniste, organiste, pianiste, chanteur, compositeur, chef de choeur et chef d’orchestre, il aborde le métier de musicien comme un véritable chercheur, préférant revenir aux sources pour dépasser les conventions et les usages. Il crée Le Concert Spirituel en 1987 avec pour ambition de faire revivre le grand motet français. En un peu plus de vingt ans, sous la houlette d’Hervé Niquet, l’ensemble s’est imposé comme l’un des ensembles de référence dans l’interprétation de la musique baroque.

Dans le même esprit, et partant du principe qu’il n’y a qu’une musique française sans aucune rupture tout au long des siècles, il dirige des orchestres aussi prestigieux que l’Akademie für Alte Music Berlin, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Rias Kammerchor, La Monnaie, l’Opéra National du Rhin, l’Orchestre de Chambre de Genève et le Brussels Philharmonic, avec lesquels il explore le répertoire du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Son esprit pionnier dans la redécouverte des oeuvres de cette période l’amène à participer à la création du Centre de musique romantique française (Palazzetto Bru Zane) à Venise en 2009 avec lequel il mène différents projets. A titre d’exemple, cette collaboration a permis la mise en place d’une collection discographique autour des musiques du Prix de Rome avec l’enregistrement d’oeuvres souvent inédites ou méconnues. De nouvelles séries ont été entamées avec des portraits de compositeurs et des opéras français (Dimitri de Joncières et Herculanum de David).

Hervé Niquet est Chevalier de l’Ordre National du Mérite et Officier des Arts et Lettres.