Nouvelles

26.04.2017

Une première placée sous le signe du tax shelter aux arts de la scène

Depuis le mois de mars, le tax shelter dédié au secteur audiovisuel a été étendu aux arts de la scène. C’est le Brussels Philharmonic qui inaugurera ce système lors d’une grande première : le 27 avril, l’orchestre jouera le premier concert organisé en Belgique avec le soutien du tax shelter.


Fin 2016, à la demande du ministre flamand de la Culture Sven Gatz, le gouvernement fédéral a pris la décision d’étendre aux arts de la scène l’incitant fiscal « tax shelter », jusqu’alors réservé au secteur cinématographique. Le  système est opérationnel en Flandre depuis le 15 mars et les organisations peuvent depuis lors demander à la Communauté flamande un agrément d’oeuvre leur permettant de bénéficier du tax shelter pour leurs productions.

Depuis plusieurs années déjà, le Brussels Philharmonic recherche activement des sources de financement complémentaires (entre autres, et avec succès, par le biais de la Fondation Brussels Philharmonic). Il s’est donc investi très tôt dans la préparation du tax shelter, afin d’offrir une bouffée d’oxygène supplémentaire à ses concerts et autres productions. Le 27 avril, le Brussels Philharmonic – en collaboration avec son partenaire Umedia – donnera dès lors le premier concert organisé en Belgique avec le soutien du tax shelter : le programme proposera notamment le Concerto pour piano (2010) du compositeur belge Robert Groslot, ainsi que des œuvres symphoniques de Berlioz et Stravinsky.

Gunther Broucke, intendant et récemment élu Manager public de l’année 2016, parle d’un jalon historique : « Le Brussels Philharmonic entend innover, non seulement au niveau artistique mais aussi commercial. C’est la raison pour laquelle nous avons saisi les opportunités qu’offre le tax shelter. Grâce à ces ressources financières complémentaires, nous pouvons améliorer notre façon de travailler. Nous tenons également à partager notre expérience avec le secteur culturel au sens large. »

Le Brussels Philharmonic collabore avec le groupe Umedia, une organisation ayant pour mission de mettre en contact des investisseurs et des producteurs et qui offre un encadrement administratif complet. « Umedia et le Brussels Philharmonic ont uni leurs efforts pour être les premiers à permettre un investissement couvert par le tax shelter dans le secteur belge des arts de la scène. Grâce à notre collaboration fructueuse, à l’implication de la Communauté flamande mais aussi au SPF Finances, nous sommes parvenus à boucler ce dossier en moins d’un mois, ce qui constitue une très belle performance ! », déclare Maxime Housiaux, General Manager d’Umedia Belgique.

Le ministre flamand de la Culture, Sven Gatz, s’est employé avec enthousiasme à élargir le système du tax shelter aux arts de la scène : « Il est encourageant de constater que le Brussels Philharmonic n’a pas attendu pour exploiter l’instrument du tax shelter dans le cadre des arts de la scène. Je suis convaincu que ce premier exemple donné par une institution artistique sera très rapidement suivi. Grâce à cette forme de financement complémentaire, nos arts de la scène pourront briller encore plus ! »

Le concert du Brussels Philharmonic se déroulera au Bijloke à Gand le 27 avril prochain et sera placé sous la direction de Giancarlo Guerrero, chef invité permanent récompensé par plusieurs Grammy Awards, avec le soliste Jan Michiels au piano. Une seconde séance est prévue le 28 avril au port d’attache de l’orchestre, le mythique Studio 4 de Flagey, à Bruxelles.


Programme

Hector BerliozLe Carnaval romain, ouverture pour orchestre, op. 9
Robert GroslotConcerto for piano and orchestra (2010)
Igor Stravinsky Le Sacre du printemps

Artistes

Giancarlo Guerrero, direction
Jan Michiels, piano
Brussels Philharmonic

Data & Locaties

jeu 27 avril 2017 – 20:00 | Gand De Bijloke | debijloke.be
ven 28 avril 2017 – 20:15 | Bruxelles Flagey | flagey.be

info & tickets