Nouvelles

28.11.2017

Première mondiale pour Songs for the Crossing

Nouvelle composition de compositeur belge Jeroen D'hoe pour plus de 100 musiciens inspirée des textes de nouveaux poèmes de Stefan Hertmans.


Les commémorations de la Grande Guerre ont servi de toile de fond pour le compositeur belge Jeroen D’hoe qui a composé, sur commande de Flagey, une œuvre inédite pour le Brussels Philharmonic et le Vlaams Radio Koor. Songs for the Crossing (Chansons pour la traversée) s’inspire de six nouveaux poèmes de l’écrivain Stefan Hertmans et sera présentée le 15 décembre en première mondiale. L’œuvre, qui sera exécutée par plus de 100 musiciens, se veut à la fois une commémoration de la Première Guerre mondiale et une réflexion sur les conflits qui, aujourd’hui encore, bouleversent tant de vies humaines.

2018 marquera le centenaire de la fin de la Grande Guerre. Le Brussels Philharmonic, le Vlaams Radio Koor et Flagey se pencheront, à cette occasion, sur des compositions qui illustrent ces terribles années. Au cœur de cette commémoration, la première mondiale de Songs for the Crossing (Chansons pour la traversée) du compositeur Jeroen D’hoe, sur un texte de Stefan Hertmans. Ce cycle de lieder, commandé par Flagey, trouve son inspiration dans six nouveaux poèmes de Hertmans. Deux de ces textes parlent du sort des migrants sur les rives de la Méditerranée, dont les médias nous dévoilent presque chaque jour les images. Les quatre autres poèmes s’inspirent de scènes de Guerre et Térébenthine.

Jeroen D’hoe, compositeur 
« À partir de son livre, Stefan a écrit quatre poèmes dans lesquels il donne littéralement vie à quelques scènes de guerre. Ces textes ont constitué la base des quatre chants de la composition. Mais pendant nos échanges, nous avons aussi discuté de la problématique actuelle de la migration, un sujet que Stefan et moi-même voulions aborder. C’est ainsi que nous sommes arrivés à un diptyque où nous lions la fameuse traversée de l’Yser pendant la guerre et la traversée de la Méditerranée par les migrants aujourd’hui. Nous ne voulions pas faire une chronique “poussiéreuse” : cette œuvre est donc à la fois une commémoration et un thème d’actualité. »

Dans cette composition inédite écrite pour un ensemble de plus de 100 musiciens, D’hoe cherche l’équilibre entre accessibilité et friction. « Tout comme on reprend progressivement son souffle après avoir plongé, via le livre de Stefan, dans l’horreur des champs de bataille », précise D’hoe.

Tolérance et solidarité

Dans Songs for the Crossing, Flagey, le Brussels Philharmonic et le Vlaams Radio Koor nous interpellent sur nos valeurs fondamentales – dont la tolérance et la solidarité. L’initiative bénéficie du soutien du HCR (Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugiés) qui, en collaborant à ce projet, l’inscrit dans le contexte plus large des réfugiés en Belgique. Une problématique qui sera d’ailleurs largement à l’honneur de cette première avec informations, conférence, photos et histoires dans l’espace public de Flagey, de même qu’une authentique tente de réfugiés et une imposante projection sur Flagey. 

Songs for the Crossing sera présenté en première mondiale le 15 décembre à Flagey. 


Date & Lieu

ven 15 décembre 2017 – 20:15 | Bruxelles Flagey

  • 19:30 – Meet the Artist : Sander De Keere (Klara) & Jeroen D’hoe
  • 19:30 – Introduction par le HCR
  • Présentation du concert : Greet Samyn
  • From Syria with Love – Buffet syrien
  • Wolfgang app – découvrez ce que vous entendez !
  • Rencontre postconcert – Jeroen D’hoe & Stefan Hertmans
  • Musique post-concert – Qotob Trio
  • Activités pré & postconcert en collaboration avec le HCR (Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés)