“A new star of the cello is discovered.”
- jens rasmussen, dr radio denmark 2014

La violoncelliste franco-belge Camille Thomas s’est formée en France puis en Allemagne : auprès de Marcel Bardon, puis de Stephan Forck, Frans Helmerson et Wolfgang-Emanuel Schmidt. En 2014 Camille est nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation Soliste instrumental puis choisie par la radio Musiq’3 pour représenter la Belgique au Concours de l’Union européenne de radio-télévision où elle remporte le 1er Prix et est nommée « New Talent of the Year ». En 2017 elle remporte un ECHO Klassik et elle signe un contrat international d’artiste exclusif chez Deutsche Grammophon, devenant la première femme violoncelliste à signer pour la prestigieuse maison de disques.

Camille a déjà collaboré avec de nombreux orchestres comme le Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, l'Academia Santa Cecilia, le Staatsorchester Hamburg à l'Elbphilharmonie, l'Orchestre National de Bordeaux, le Brussels Philharmonic – sous la baguette de chefs tels Paavo Järvi, Mikko Franck, Marc Soustrot, Darrell Ang, Kent Nagano ou Stéphane Denève.

Elle a également crée le premier concerto pour violoncelle de Fazil Say qu’il écrit spécialement pour elle en avril 2018 au Théâtre des Champs-Elysées avec l’Orchestre de chambre de Paris dirigé par Douglas Boyd.

Camille Thomas joue un violoncelle de Ferdinand Gagliano datant de 1788, le « Château Pape Clément », généreusement mis à sa disposition par Bernard Magrez et un archet Eugène Sartory acquis pour elle par la Fondation Roi Baudoin – Fonds Bollandsee.

des concerts avec Camille Thomas, violoncelle