Après Lore Binon entame sa carrière musicale comme violoniste. Elle obtient son master en violon au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles chez Yuzuko Horigome. Elle est lauréate de plusieurs concours dont Jong Tenuto et Dexia Axion classics. Pendant ses études de violon elle découvre sa voix et commence à nourrir une réelle passion pour le chant. Elle obtient son baccalauréat en chant chez Beatrijs Devos au même Conservatoire de Bruxelles puis, poursuit ses études à la Escuela Superior de Musica de Catalunya à Barcelone et clôture ses études chez Valérie Guillorit au Conservatoire d’Amsterdam où elle obtient son master en chant magna cum laude.

À l'Opéra de Flandre, qui l'engage pour ses débuts dans Pamina, elle se révèle à nouveau très grande mozartienne. Des concerts l'ont conduite à la Filature de Mulhouse où elle chanta le soprano solo dans la 4ème symphonie de Gustav Mahler avec l'Orchestre symphonique de Mulhouse sous la direction de Lothar Koenigs et à la salle Philharmonique de Liège où elle apparut sous la baguette de Christian Arming dans Ein Sommernachtstraum de Félix Mendelssohn-Bartholdy avec le l'Orchestre Philharmonique royal de Liège.

En décembre dernier Lore Binon fit ses débuts avec le célèbre orchestre baroque belge B'Rock, ici épaulé par le choeur Vocalconsort Berlin. Au programme, les Magnificats de Bach et de Kuhnau, le tout sous la direction musicale de Benjamin Bayl. Avec Imago Mundi et Sophie Van den Eynde (théorbe) elle se produisit dans des oeuvres de Strozzi, Caccini, Leonarda et Bembo. moyen terme, elle prêtera son concours à plusieurs tournées, notamment avec le Choeur de la Radio flamande.

Tous les regards furent rivés sur ses débuts dans Mélisande, qu'elle interpréta dans la version adaptée de Marius Constant -"Impressions de Pelléas" - programmée en version semi-concertante par le Festival Klara 2018 à Flagey et reprise à Padou (Auditorium C. Pollini), 30CC Leuven et dans le cadre du Festival d'opéra 20/21.

des concerts avec Lore Binon, soprano