« C’est comme conduire deux BMW », a fait remarquer le chef d’orchestre Michael Schønwandt, après avoir dirigé les frères néerlandais Lucas (24 ans) et Arthur Jussen (21 ans). En dépit de leur jeune âge, ils font partie du monde des concerts internationaux depuis des années et reçoivent les éloges de la presse aussi bien que du public.

“Ces garçons sont si rafraîchissants, tant personnellement que musicalement ; non seulement ce sont deux bons pianistes qui jouent ensemble, mais chacun ressent aussi les moments les plus furtifs et les plus individuels de l’interprétation de l’autre.”
- sir neville marriner

« C’est comme conduire une paire de BMW », a déclaré Michael Schønwandt, après avoir dirigé Lucas (1993) et Arthur Jussen (1996), originaires d’Hilversum (Pays-Bas). En dépit de leur jeune âge, les frères néerlandais Lucas et Arthur Jussen sillonnent la scène internationale depuis de nombreuses années, salués par la critique autant que par le public.

Lucas et Arthur se sont produits avec pratiquement tous les orchestres néerlandais, y compris l’Orchestre royal du Concertgebouw, l’Orchestre philharmonique de Rotterdam et l’Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise. Ils se produisent également avec de grands orchestres internationaux, comme l’Orchestre de Philadelphie, les Orchestres symphoniques de Boston, Dallas, Vancouver, Sydney, Birmingham et Shanghai, l’Orchestre de Mozarteum, sous la direction de Stéphane Denève, Christoph Eschenbach, Valery Gergiev, Sir Neville Marriner, Andris Nelsons, Yannick Nézet-Séguin, Jukka-Pekka Saraste et Jaap van Zweden.

En récital ils se sont produits dans des salles de concert et des festivals à travers toute l’Europe, comme Ruhr Piano Festival et Rheingau Music Festival, au Prinzregenttheater München, à l’Elbpilharmonie Hamburg, au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, à la Tonhalle de Zurich, au Wigmore Hall de Londres, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Palais des festivals de Baden-Baden, au Konzerthaus de Dortmund dans le cadre du programme jeunes talents. Leurs tournées internationales les ont menés vers des horizons aussi lointains que le Japon, la Chine, la Corée du Sud et Singapour.

En récital ils se sont produits dans des salles de concert et des festivals à travers toute l’Europe, comme le Herkulessaal (Munich), le Festival de musique de Rheingau, le Festival de Piano de La Roque d’Anthéron, le Festival de Hollande et le Festival de Musique de chambre de Malmö, ainsi qu’au Festival des Nuits Blanches à St Pétersbourg. Leurs tournées internationales les ont menés vers des horizons aussi lointains que le Japon (2012), la Chine (2013) et la Corée du Sud (2014).

Formés à la musique dans leur ville natale, Hilversum, ils sont invités enfants à se produire devant la reine Beatrix des Pays-Bas avant de remporter leurs premiers concours. En 2005, ils étudient au Portugal et au Brésil avec Maria João Pires ; Lucas se perfectionne alors avec Menahem Pressler (États-Unis) et Dmitri Bashkirov (Madrid), et Arthur étudie avec Jan Wijn au Conservatoire d’Amsterdam.

En contrat d’enregistrement exclusif avec Deutsche Grammophon depuis 2010, leur premier CD avec des œuvres de Beethoven a été disque de platine et a reçu le prix du public Edison Klassiek. Un enregistrement de Schubert et leur troisième CD Jeux, dédié à la musique pour piano française, ont suivi. En octobre 2015 est sorti leur quatrième CD, sur lequel ils jouent les concertos pour piano KV365 et KV242 de Mozart avec l’Academy of St Martin in the Fields sous la baguette de Sir Neville Marriner. L’album a été disque d’or et fait partie du classement Gramophone UK des « 50 meilleurs enregistrements de Mozart ». Un enregistrement avec des œuvres de Poulenc et Saint-Saëns est sorti en 2017 (Orchestre du Concertgebouw et Stéphane Denève). En 2019 est sorti un enregistrement avec les concertos et chorales de Bach, et en mars 2021 le CD « The Russian Album ».

des concerts avec Lucas & Arthur Jussen