Eminent virtuose mais avec un jeu d’un grand naturel, le pianiste Martin Helmchen continue à briller sur la scène musicale internationale. Il s’est déjà produit avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin, le Wiener Philharmoniker, le London Philharmonic Orchestra, et le New York Philharmonic.

“Martin Helmchen – the kind of performer who lifts his audiences up to heaven just by penetrating inside his music with nimble fingers, questing intelligence and a beating heart.”
- the times

Eminent virtuose mais avec un jeu d’un grand naturel, le pianiste Martin Helmchen continue à briller sur la scène musicale internationale. Il s’est déjà produit avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin, les Wiener Philharmoniker, le London Philharmonic Orchestra, l’Orchestre Symphonique de Birmingham, la Tonnhalle de Zürich, l’Orchestre de Paris, le NHK Symphony Orchestra (Tokyo).

Il a joué sous la direction de chefs aussi célèbres que David Afkham, Marc Albrecht, Herbert Blomstedt, Christoph von Dohnanyi, Sir Mark Elder, Ed Gardner, Philippe Herreweghe, Manfred Honeck, Vladimir Jurowski, Andris Nelsons, Emmanuel Krivine, Andres Orozco-Estrada, Christoph Poppen, Michael Sanderling et David Zinman.
Martin Helmchen est un musicien en quête constante de rencontres, non seulement auprès des orchestres mais aussi grâce à la musique de chambre. Il a été très inspiré et influencé par Boris Pergamenschikow. Il est l’invité des plus grands festivals d’été comme la Schubertiade (Autriche), avec laquelle il a bâti une relation privilégiée.
Il se produit régulièrement avec la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker mais également avec Veronika Eberle, Julia Fischer, Christian Teztlaff, Antje Weithaas, Carolin Widmann et Frank-Peter Zimmermann. Son amour du Lied l’amène à jouer avec Juliane Banse, Julian Prégardien et Matthias Goerne.

Parmi les points forts de la Saison 18/19, on peut noter plusieurs invitations en Scandinavie : Oslo Philharmonic, Danish National Symphony Orchestra et Royal Stockholm Philharmonic Orchestra. Martin Helmchen fait ses débuts avec l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestra Sinfonica Nationale della Rai (Italie) et l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Sa relation avec le Deutsches Symphonie Orchester Berlin et Andrew Manze s’approfondit et il retourne au Boston Symphony Orchestra.
C’est également le début d’un grand projet qui va « courir » sur trois saisons : le cycle des sonates pour violon et piano de Beethoven avec Frank Peter Zimmermann. Le duo va se produire à Londres, Berlin, Dresde, Freiburg, Varsovie, Madrid et Bilbao. Martin Helmchen sera également en tournée avec un ensemble à vents et Sabine Meyer.

Il enregistre en exclusivité pour Alpha Classics. Trois disques sont déjà parus : les Variations Diabelli de Beethoven (solo) et en musique de chambre un CD Schubert avec Marie-Elisabeth Hecker et Antje Weithhas et un CD Brahms avec Marie-Elisabeth Hecker. Il avait auparavant enregistré de nombreux disques pour Pentatone : concertos de Mozart, Schumann, Mendelssohn ainsi que la musique de chambre de Schubert, Schumann et Brahms.

Né à Berlin en 1982, après ses études au Conservatoire Hanns Eisler avec Galina Iwanzowa, Martin Helmchen continue de recevoir les conseils d’Arie Vardie à Hanovre, William Grant Naboré (Académie du Lac de Côme) et Alfred Brendel. En 2001, il remporte le Concours Clara Haskil, suivi en 2006 du Crédit Suisse Young Artist Award.
Depuis 2010, il est professeur associé pour la musique de chambre à l’Académie Kronberg.



www.martin-helmchen.de

des concerts avec Martin Helmchen, piano