Confiant et ambitieux avant même de percer véritablement, Gustav Mahler était en train de travailler à ce qui allait devenir sa Symphonie n°1. Son intention était de composer un poème symphonique, mais il lui donna la structure d’une symphonie. La première ayant suscité des critiques négatives, Mahler la remania complètement.

Aujourd’hui, il paraît évident que l’énergie débridée, les clins d’oeil ironiques, les charmantes ballades et l’héroïsme de cette première symphonie annonçaient ce qui allait germer par la suite.

programme

Pierre Jalbert • Music of Air and Fire (2007)
Béla Bartók • Concerto pour violon n°. 2, Sz. 112, BB 117
Gustav Mahler • Symphonie n° 1 in en ré majeur, ‘Titan’

en pratique