Au top 10 du romantisme : le Roméo et Juliette de Prokofiev, entièrement revisité par Stéphane Denève (une version enregistrée également pour Deutsche Grammophon), et le Concerto pour violon de Beethoven, considéré comme le plus beau concerto pour violon au monde. Ou, selon les termes du grand soliste Nikolaj Szeps- Znaider : « la bible du répertoire de tout violoniste. »

programme

Guillaume Connesson • Flammenschrift (2012)
Ludwig van Beethoven • Konzert für Violine und Orchester in D-Dur, op. 61
Sergei Prokofiev • Roméo et Juliette

en pratique

réserver