Boris Giltburg fait partie de ces êtres rares qui allient un talent inné à une personnalité attachante, tout en se distinguant par leur modestie, leur passion et leur maestria. Dès son arrivée, il emplit la pièce de sa présence – avant même d’avoir joué la première note.

Qui d’autre donc que Boris Giltburg pour réaliser ce tour de force : interpréter l’intégrale des concertos pour piano de Beethoven en trois jours. Une ode au grand compositeur en cette année de célébration.

programme

Ludwig van Beethoven • Symphonie n° 7 en la majeur, op. 92
Ludwig van Beethoven • Concerto pour piano n° 5 en mi bémol majeur, op. 73

en pratique